Commentaires à propos de l'article paru sur Monpsychotherapeute.com

Publié le par Dr anne-marie Piffaut




Psychosomatique ORL


Un article sur les acouphènes est paru sur le site "monpsychothérapeute.com".

 

Je ne suis pas l'auteur de cet article qui gentiment fait part de la parution de mon livre:

« L’acouphène dans tous ses états ». Docteur Anne-marie Piffaut

 

En effet les acouphènes invalidants résultent pour certains du stress post-traumatique. Parfois, nous retrouvons des évènements traumatisants qui ne relèvent pas du stress post-traumatique.

Ce qui peut paraître banal par certains peut être perçu de façon dramatique par d'autres personnes. Chacun ressent en fonction de son histoire. C'est pourquoi, en utilisant l’EMDR la recherche des cibles les pires pour le patient, sans juger s'il s'agit ou pas de stress post-traumatique permet de dédramatiser et de passer à autre chose.

Un patient disait il y a peu de temps "C’est comme si l'acouphène m'empêchait d penser à autre chose". Il est vrai que je considère l'acouphène comme la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Mais de quoi le vase s'est-il rempli tout au long de la vie. Si l'on traite les situations les plus stressantes, la personne s'en trouvera mieux et supportera l'acouphène au même titre que tout autre évènement venant contrecarrer …


Commentaires de Mamat 51

Merci pour cette source d'informations, mais les acouphènes ne sont bien évidement pas tous de source psychosomatique, des traumatismes réels peuvent en être la cause ?

 

REPONSE

De quels traumatismes parlez-vous? Accident ? Trauma sonore? Stress post-traumatique? Une chose est certaine quoiqu'il arrive dans la vie chacun ressentira l'évènement en fonction de son histoire. Même un accident par exemple de la circulation, selon les circonstances sera plus ou moins bien vécu. Il y a de fortes chances lorsque les symptômes associés (douleurs, insomnie, troubles de la concentration, acouphènes etc...) perdureront plus longtemps si la personne n'arrive pas à faire le deuil de sa fonction auditive perdue, d'une personne, de sa fortune (problèmes de justice et d'assurances) ou seulement de sa voiture. Tout peut se voir. Ce n'est pas tant le symptôme qui est gênant que l'idée qu'on en a. C’est pourquoi malgré les traitements médicaux classiques restent "inefficaces" ce qui nécessite une prise en charge psychosomatique associée. Somatique pour comprendre comment fonctionne notre corps, quels sont les données des neurosciences, les patients ont besoin d'explications. et psy car le travail du deuil, la gestion des émotions et des conflits relève de la psychothérapie (là encore les médicaments ne sont pas toujours efficaces). Le mieux serait d'associer ces deux prises en charges médicale classique et psychothérapie. Docteur AM Piffaut

 

MonPsychotherapeute.Com

Publié dans Acouphènes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article